Canonisation de Charles de Foucault

Le 27 mai 2020, le pape François a autorisé la publication d’un décret de la Congrégation pour la cause des saints concernant un miracle attribué à l’intercession du Bienheureux Charles de Foucauld. Ce miracle est présenté en vue de sa canonisation sera célébrée le dimanche 15 mai prochain.

Voir le programme de canonisation de la paroisse Charles de Foucauld

Témoignage de l’Abbé Vincent Artarit, curé de la paroisse St-René-Goupil, ancien curé à Saumur

  • Les faits : le 30 novembre 2016, un apprenti âgé de 21 ans, prénommé Charle (sans ‘s’), faisait partie d’une équipe de charpentiers travaillant à la restauration de la charpente de la chapelle de l’Institution St-Louis à Saumur.
  • L’apprenti, entre la voute de la chapelle et le toit, se dirigea vers un ouvrier afin de lui apporter un outil. Quand l’apprenti se dirigea vers l’ouvrier, la voute céda sous son poids. Charle fit une chute dans le vide de 15m50 à environ 50 km/heure. Violemment précipité sur un banc de bois qui explosa sous le choc, un morceau de l’accoudoir de 45 mm pénétra son flanc gauche et sorti postérieurement à la base de la cage thoracique. Charle ne perdit jamais connaissance, se releva immédiatement et alla demander du secours. Transporté à l’hôpital, après un temps de repos, il reprit ses activités professionnelles sans aucune conséquence tant physique que psychique.
  • Le jugement des médecins : aux vues du dossier médical, les 7 médecins convoqués le 14 décembre 2019 pour étudier le cas de Charle ont unanimement conclu en ces termes : « le peu de lésions provoquées, par rapport aux modalités de la chute de 15m50 de hauteur, en chute libre, n’est pas scientifiquement explicable et doit être considéré comme le « sauvetage d’un danger » (Scampato pericolo) ».
  • Le jugement des théologiens : l’invocation du bienheureux Charles de Foucauld l’année du centenaire de sa mort, l’invocation particulière de la paroisse Charles-de-Foucauld de Saumur pendant 1 an et à l’annonce de l’accident, les temps et les lieux : St-Louis où la paroisse allait célébrer l’anniversaire de la mort, la veille du 1er décembre 2016, jour anniversaire, à l’heure des 1ères vêpres de la fête, l’invocation faite dès la connaissance de l’accident.
  • Le jugement des cardinaux et des Évêques membres de la Congrégation pour la cause des saints : lors de la session ordinaire, les Cardinaux et Évêques, réunis le 5 mai 2020, ont conclu que le jeune Charle a été miraculeusement sauvé par l’intercession du Bienheureux Charles de Foucauld.
  • *************************************************
    Pendant toute l’année 2015, pour préparer le centenaire de la mort du Bx Charles de Foucauld, sous le patronage duquel se trouve la paroisse du centre ville de Saumur depuis sa création en 2012, les paroissiens se sont associés aux nombreux amis spirituels du frère Charles en priant et spécialement en demandant un miracle au Seigneur afin que l’Église puisse le déclarer officiellement « saint » !
Prière pour obtenir une grâce par l’intercession du Père Charles de Foucauld, proclamé Bienheureux le 13 novembre 2005

Dieu notre Père,
tu as appelé le Bienheureux Charles de Foucauld, prêtre, à vivre de ton amour dans l’intimité de ton Fils, Jésus de Nazareth.
Accorde-nous de trouver dans l’Évangile le fondement d’une vie chrétienne de plus en plus rayonnante, et dans l’Eucharistie, la source d’une fraternité universelle.
Par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec toi et l’Esprit saint, un seul Dieu, pour les siècles des siècles. Amen. »
Nous te supplions tout particulièrement d’accorder par l’intercession du Bienheureux Charles de Foucauld, si cela est conforme à ta sainte volonté, la grâce de ........ en faveur de ...... que nous recommandons à ton cœur de Père.
Nous te le demandons par Jésus, ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur.

Mgr François Blondel, Evêque de Viviers, le 14 septembre 2006

  • Jamais, nous n’aurions imaginé, même dans nos rêves les plus fous, que le Seigneur nous entende ainsi et nous prenne aux mots, alors que nous priions tous les jours à l’issue de la messe à cette intention et ce, pendant toute une année.
  • De manière plus pressente encore, tous les paroissiens ont redoublé d’effort dans leur prière de demande 9 jours avant le 1er décembre, date à laquelle toute la paroisse, en communion avec tous les amis spirituels du bienheureux, s’apprêtait à faire la fête dans l’Institution Saint-Louis, après la célébration de la messe pour un repas festif, quasiment sous la chapelle, devenue depuis lieu du miracle.

Or, le 30 novembre en fin de journée, Charle, jeune charpentier, est tombé du toit de la chapelle St-Louis. Sans connaître les conditions et son état de santé, l’épouse de son patron, elle était membre de notre Équipe d’Animation Paroissiale, m’a appelé m’indiquant l’accident.

En faisant rapidement le tour des téléphones portables des paroissiens, nous avons envoyé de très nombreux « sms » en demandant la prière des paroissiens et de leurs réseaux afin d’invoquer le Seigneur qu’il agisse pour Charle et « que c’était le moment de faire mettre au travail le bienheureux Charles » ! Tout cela, sans savoir, que déjà le Seigneur avait agi.

Plus tard, à l’annonce de la préservation de tout danger de l’ouvrier, nombreux ont été ceux qui y ont vu la main du Seigneur et l’aide de Charles de Foucauld. Alors, la procédure canonique pour la reconnaissance de miracle s’est mise en route. La date de la canonisation est enfin arrivée : dimanche 15 mai 2022 ! Saumur et tout le diocèse d’Angers, avec tous les amis de Charles de Foucauld, sont dans l’allégresse !

Des informations complémentaires sur Charles de Foucauld

Bienheureux Charles de Foucauld